La parole est au capitaine ! (Partie 2)

Même si, malheureusement, la saison d’interclubs ne pourra se terminer, l’ABS a eu l’honneur d’aligner pas moins de cinq équipes sur l’exercice 2019/2020. Nous vous proposons depuis le début de la semaine de retrouver les réactions des différents capitaines concernés. Après Jonathan Cleton lundi, place aujourd’hui à Alexandre Lanoy, capitaine de l’équipe 3 qui évoluait en Division 3.

 

De gauche à droite : Marion Le Guenanff, Céline Agez, Emmanuel Duvant, Sébastien Gillon, Alexandre Lanoy. Accroupi : Christophe Cornet.

Salut Alex, tu es donc le capitaine de l’équipe 3 de l’ABS, qui évoluait en troisième division, peux-tu nous en dire davantage sur toi pour commencer ?

Je m’appelle Alexandre, j’ai 31 ans et j’habite Hesdin-L’abbé. Je suis comptable dans un cabinet d’expertise comptable et donc le capitaine de l’ABS3. J’ai débuté le badminton et suis arrivé au club en 2014.

 

Trois victoires, un nul, quatre défaites, le bilan du début de saison était plutôt équilibré pour ton équipe. Six matches se sont terminés sur le score de 4/2. Une division très serrée et passionnante selon toi ?

En effet, notre équipe a débuté en sixième division il y a trois ans et nous avons réussi à monter de division en division. Notre jeu et notre équipe ont pu se renforcer depuis. Cela nous a permis d’être à la première place l’année dernière en quatrième division ! Malgré cela nous avons senti cette année une hausse de niveau dans cette troisième division. Nous attendions la seconde partie de saison avec impatience pour remonter au classement. A nous également de progresser et de ne pas rester sur nos acquis.

 

On passe au questionnaire décalé !

Dans ton équipe, qui est :

– le plus fort ? Il s’agit sans doute de Sébastien (Gillon) notre Simple 1 puisque c’est celui qui est plus à l’aise tant sur les simples que les doubles. Malgré cela je pense que nous sommes tous complémentaires et remplissons tous bien notre rôle.

– le plus râleur ? Désolé pour lui (rires) mais je pense qu’il s’agit d’Emmanuel (Duvant). C’est une force tranquille. Mais il ne faut pas que l’adversaire se joue de lui sans quoi il sort de ses gonds !

– le plus drôle ? C’est sans hésitation Christophe (Cornet). Il a une sacrée défense dans son jeu, mais je pense que c’est son humour et sa proximité qui désarçonnent le plus ses adversaires.

– le plus concentré ? La plus concentrée c’est peut-être Céline (Agez), elle aime être dans sa bulle lors de ses simples. Elle nous a souvent permis de faire la différence.

– le plus ‘précieux’ ? Je ne sais pas vraiment. Nous avons tous nos petits rituels. Je veux bien me désigner en disant que je ne pars jamais sans ma boite mythique de céréales/muesli !

 

Un grand merci à Alexandre et à toute son équipe pour ces réponses et rendez-vous en début de semaine prochaine pour mettre en lumière un nouveau capitaine et une nouvelle équipe !