La parole est au capitaine ! (Partie 1)

Même si, malheureusement, la saison d’interclubs ne pourra se terminer, l’ABS a eu l’honneur d’aligner pas moins de cinq équipes sur l’exercice 2019/2020. Nous vous proposons de retrouver dès aujourd’hui et durant les prochains jours les réactions des différents capitaines concernés. Ce lundi, on commence avec Jonathan Cleton, capitaine de l’équipe 1 qui évoluait en Division 1.

De gauche à droite : Jonathan Cleton, Juliette Findinier, Anicet Vallez, Julien Petit et Fabien Clément.

 

Salut Jonathan, tu es donc le capitaine de l’équipe 1 de l’ABS, peux-tu nous en dire davantage sur toi pour commencer ?

Bonjour à tous ! J’ai 32 ans. J’habite à Pont-de-Briques depuis 2015 et je suis inscrit au club depuis cinq ans. J’ai joué plusieurs années au VOC (Boulogne-sur-Mer) étant plus jeune, j’ai arrêté quelque temps pour faire mes études et j’ai repris le bad à l’âge de 25 ans. Je suis opticien.

 

Six matches, six victoires, la saison avait idéalement débuté pour vous… Alors qu’une véritable finale se profilait face au voisin, l’incontournable VOC. On vous imagine tous déçus de ne pas vous être affrontés ?

En effet, on a fait un très bon début de saison. On avait l’équipe pour aller chercher le titre cette année. Une équipe homogène avec la possibilité de gagner les simples comme les doubles. C’est sûr qu’on aurait aimé rencontrer l’équipe du VOC car on se connaît tous très bien. Rémy Merlin par exemple vient souvent jouer avec nous à l’ABS et j’ai fait une saison d’interclubs avec Rémi Spilliaert (VOC). C’est dommage, mais je pense qu’on aura l’occasion de s’affronter l’année prochaine. Et puis si les salles de sport rouvrent bientôt, on a dit qu’on fera cette rencontre entre nous. Ce ne sera pas officiel mais ce serait sympa si on peut s’organiser ça.

 

On passe au questionnaire décalé !

Dans ton équipe, qui est :

– le plus fort ? Cette année, c’est évidemment Anicet (Vallez). Il a pris confiance en lui en début de saison et a enchaîné beaucoup de victoires. Il est invaincu en simple en interclubs cette saison.

– le plus râleur ? Sur le terrain c’est Fabio (Fabien Clément) bien sûr. A 3-0 contre lui il râle déjà et pense avoir perdu. Quand on joue en double il faut toujours le canaliser. Un vrai gamin… Je mettrais Juliette (Findinier) en seconde position. Elle râle beaucoup aussi sur les terrains cette année.

– le plus drôle ? Je dirais qu’on a tous notre petit mot rigolo durant les journées d’interclubs. Il y a une bonne ambiance et ça charrie pas mal dans l’équipe.

– le plus concentré ? Je pense que c’est moi. En tout cas je ne dirais pas Julien (Petit) déjà, même si à l’écouter, il va bientôt passer N1 (rires).

– le plus ‘précieux’ ? Le plus précieux c’est encore Fabio. Il ne partira pas de la salle sans être recoiffé après la douche et il ne veut pas le maillot du club parce qu’il ne lui fait pas la silhouette espéré (officiellement c’est sa femme qui ne le lave jamais à temps. En sachant qu’il vient une fois tout les trois mois c’est difficile à croire mais bon (rires).

 

Le mot de la fin ?

Pour finir, je dirais que nous attendons la saison prochaine avec impatience et j’espère qu’on pourra reconduire l’équipe et aller chercher la victoire. On espère aussi qu’Anicet ne sera pas recruté par un chasseur de tête international vu ses bons résultats !

 

Un grand merci à Jonathan et rendez-vous d’ici quelques jours pour un nouvel épisode de « La parole est au capitaine », d’ici là, portez-vous bien !

No Responses